AccueilServicesChroniquesContact


Jean-François Giraud - Sommelier - Importateur

Tél. : 450.227.2783
Cell. : 514.949.9186

Messagerie : info@milleetunvins.com


 
 
Saveurs d'automne - Octobre 2007
2007-10-31

Vous trouverez ici les merveilleux conseils de notre sommelier. Il vous parlera aussi de ses découvertes oenologiques, d'accord mets & vins, de recettes...

Lettre du sommelier • Saveurs d'automne 2007

 

Bonjour à tous,

Je suis de retour avec d’agréables souvenirs d’Italie en tête et de superbes dégustations. Vous pouvez vous douter que dans les lettres du sommelier à suivre il y aura quelques suggestions du côté italien!

D'autre part, la froidure s’installe petit à petit, le temps des fondues et des raclettes sera de retour, agrémenté d’un feu de foyer pour chasser la noirceur trop vite tombée vers 17h00. Ouch quelle réalité cruelle, mais que voulez-vous, il faut savoir en tirer partie, pourquoi pas avec un bon verre de vin…

De ce côté j’espère vous faire découvrir de nouveaux produits qui vous réchaufferont le cœur et égayeront vos papilles tout en vous faisant oublier qu’il fait au-dessous de zéro dehors. Des rouges un peu plus relevés vous aideront à agrémenter ces repas plus hivernaux. Bonne lecture.

En blanc

Les Fiefs D’Aupenac 2005, Saint-Chinian, Languedoc, cave de Roquebrun à 17.90 $ SAQ 10559174, 13%alc 

D’une belle couleur jaune paille tirant vers l’or, c’est un vin aromatique et très agréable au nez, avec ces nuances de miel, pêches et fleurs blanches. Sec, généreux en bouche avec une belle rondeur, on peut y dénoter, en plus du nez, quelques notes d’agrume agrémenter le tout. Superbe longueur pour un vin à ce prix!

Accord : Allez-y avec le sushi, en entrée avec les pâtés et les terrines. Du côté de la mer avec les coquilles St-Jacques ou tout autre gratin de fruits de mer et enfin les plats de moules assez relevés.
 

Marquis de Jouennes 2002, Mercurey, Côte Chalonnaise, Marquis de Jouennes d’Herville à 28.25 $ SAQ 179556, 12.8%alc
 

Si l’on est prêt à mettre un peu plus pour avoir quelque chose qui épatera la galerie et vos papilles, vous ne le regretterez pas, surtout que souvent onéreux et décevant on hésite avant d’aller vers les vins de la région de Bourgogne. Ce vin arbore une robe jaune doré, un nez complexe agréable et fin. On y retrouve des parfums légers d’agrumes, de figue fraîche, de miel et un côté minéral qui vient rehausser le tout. En bouche, il est rond et gras avec une grande fraîcheur, en plus du nez on y retrouve des notes de beurre et de noisette en terminant sur une longue finale. 

Accord : Vous pouvez débuter avec ce vin, en entrée avec une salade de crevettes, homard ou poisson. Ou bien avec une salade de chèvre chaud ou de poulet pour ceux qui sont moins attirés vers la mer. En repas principal, on l’honorera de gratin de langoustine ou de pétoncle, homard à la crème ou de tout autres crustacés en sauce au vin blanc. On peut également y aller avec un risotto avec les fruits de mer énumérés précédemment.
 

En rouge

Torus 2004, Madiran, Sud-Ouest, Alain Brumont à 16.05 $ SAQ 466656, 13.5%alc

J’affectionne particulièrement ce producteur, vous souvenez-vous du gros Manseng, Côte de Provence? Eh! Bien, c’est le même. Pour ce vin on y retrouve un assemblage de Tannat à 50 %, Cabernet Franc à 25 % et Cabernet Sauvignon à 25 % il possède une robe rubis assez intense, un nez aromatique à souhait, avec des arômes de fruits noirs macérés : mûres et cerises principalement. On y retrouve également des notes de réglisse, de torréfaction, de chocolat noir et une pointe de tabac. En bouche, il possède une bonne fraîcheur, les tanins sont assez présents avec une certaine rondeur. Il est généreux et l’on y retrouve les mêmes arômes en bouche qu’au nez. Possède aussi une bonne longueur. Bref un bon passe-partout pour nos repas hivernaux.

Accord : Raclette, fondue bourguignonne, bœuf grillé, au beurre, au poivre vert, hamburger maison. Aussi avec l’agneau, le porc à la moutarde et pourquoi pas avec les volailles(poulet, canard, oie, dinde) en sauce au champignon, au pruneau ou au vin. Non, mais c’es-tu tout allé ça!

Les Aphillantes 2003, Côtes du Rhône, Vallée du Rhône, EARL les Galets à 26.80 $ SAQ 10678173, 14.5%alc  

Une belle découverte faite au hasard d’une visite à la SAQ, j’ai tellement aimé que j’en ai acheté quelques bouteilles. Belle robe grenat intense avec un léger reflet violacé, nez intense et persistant. On y retrouve la mûre, le bleuet et les cerises dans l’alcool, le tout est agrémenté de notes de poivre, chocolat et vanille. Lorsqu’on le prend en bouche, il nous émerveille encore plus, il possède une belle fraîcheur, il est ample et charnu. Les tanins sont encore fermes sans toutefois nous déranger. Belle longueur, je ne connais pas les cépages qui le composent, mais il fait très syrah. Il est encore jeune et il gagnera sans doute à être conservé pour deux ans ou plus. Cependant, ne vous privez pas de ce plaisir maintenant et achetez-en plus qu’une bouteille si vous voulez le voir évoluer. À 27 $, c’est peut-être un peu plus que votre budget normal, mais il en vaut la peine, il faut parfois se faire plaisir et ne pas regretter de ne pas en avoir acheté plus.

Accord : toutes les viandes grillées, viande avec sauce au poivre, aux olives noires ou toute autre sauce relevée et pour ceux qui aiment oser, essayez un sur un dessert au chocolat noir.

Jarno 2003, Colline Pescaresi I.G.T., Podere Castorani à 65.00 $ SAQ 10463025, 14.5%alc

Pour les amateurs de vin d’une classe à part… J’ai eu l’immense plaisir de visiter lors de mon voyage en Italie le domaine viticole du pilote de Formule 1, Jarno Trulli. Quelle expérience, sa maison travaille aussi sérieusement qu’une équipe de course. Ce vin est inspiré de la méthode des Amarones du Valpolicella, c’est-à-dire qu’on retire de l’eau du raisin pour concentrer le sucre et les saveurs. Pour abréger un peu, le tout donne un vin tout à fait digne de mention, de plus il est passé de 78 $ à 65 $ récemment.

Robe rubis profond, superbe nez, puissant sans trop exagérer, on y retrouve des effluves de fruits des champs, réglisse, épices douces (feuille de laurier, poivre rouge) et une pointe de bois. En bouche, il est ample, rond et reflète les arômes issus du nez. Quelle longueur! Il dure encore et encore. Bonne acidité, les tanins sont encore bien présents et se fonderont avec le temps. Bref un superbe vin bien fait, déjà à point, avec un repas bien relevé et de circonstance, mais pourra tenir la route passé 2010.

Accord : Viande rouge de choix (faux filet, filet mignon) et spécialités (cerf rouge, bison, wapiti) avec sauce aux fruits des champs, au vin ou au champignon. On peut aussi accompagner le tout d’un chutney aux carottes et oignons. Pour ceux qui aiment les abats, les rognons et le foie lui conviendront bien. Côté fromage, les pâtes molles à croûte lavée seront un bon mariage, comme le Mi-Carême, le Pied-de-Vent, Saint-Morgon…

Je m’arrête ici et vous vous revient sous peu, mis à part mon voyage en Italie je suis allé au grand salon des vins d’Italie et j’ai fait de belles trouvailles pour vous. Il y en aura pour tous les goûts et budgets.



Votre Sommelier
Jean-François Giraud
www.milleetunvins.com
jfgiraud@milleetunvins.com
 

Relais Don Alfonso
-
Barone Ricasoli
-
Autres merveilles